Arrogant Highlander By Mina Zadig

Mina Zadig Ö 0 Free download

Petite lecture sympathique, en parallèle d'une lecture plus conséquente, juste parce que j'avais envie d'un shoot de romance. Et je ne m'attendais pas à plus, ce qui était parfait.
Adèle, notre héroïne qui tente de se reconstruire après avoir été trahie par son fiancé et sa meilleure amie, hérite d'un manoir écossais.
Sur place, elle fait la connaissance d'un trio de gros durs au coeur tendre, qui enchainent les conquêtes comme des perles. Mais bien sur, il se passe quelque chose de différent avec Fyfe, le biker viril mais tout chamallow.
Une histoire bien menée, pas trop mal écrite, un peu grossière parfois alors que ça n'est pas nécessaire, j'ai passé un bon moment. Arrogant Highlander C’est une lecture confort quand on sait pas quoi lire et qu’on veut un truc sans prise de tête.

Adèle a pas eu de chance dans la vie mais elle se laisse pas abattre, forcément elle a des coups de mou vu tout ce qu’elle se prend en pleine poire.

Fyfe est un peu le cliché qui mec beau qui se tape toute les filles mais finalement il est plus que ça et derrière cette image ce cache quelqu’un d’autre.

On voit comment une vie/ une personne peut changer en rencontrant les bonnes personnes.

Le couple est mignon mais vraiment le manque de communication !!

L’amitié entre Fark, Hamish et Fyfe est super et met un vrai ambiance a l’histoire.

Pas de gris plot twist juste quelques rebondissements pour pas d’ennuyer.
Ça fait toujours plaisir à lire quand on veut une histoire légère. Arrogant Highlander Un libro de romance actual, con el cliché de la chica que es guapa pero no lo sabe, aunque este caso es debido a su antigua relación tóxica y a una tía que no ayuda nada y el cliché de un pasado trágico. Es una historia rápida de leer en la que no te aburres en ningún capítulo y que te deja con ganas de leer más sobre los personajes secundarios sobre todo de los dos amigos de Fyfe.
Me gustó mucho los amigos de Fyfe y del final que tiene un viejo cascarrabias. También me gustó mucho ese pasado trágico de Adele y de su crecimiento personal causado por una relación tormentosa. Me ha gustado mucho la personalidad de Fyfe tan atenta y brusca a la vez. El final me ha parecido precioso y las aclaraciones de pie de páginas esenciales en algunos casos.
No me ha gustado nada la tía de Adele tan poco atenta y egoísta. La personalidad del barbero Seimus no me ha gustado mucho que suelte lo que quiere de la manera que quiera y no pase nada. Arrogant Highlander Aaaaahhhh les Highlanders

Moi et les livres d’Highlanders et je suis séduite! Celui-ci m’a aussi séduite. Une histoire moderne d’Highlanders qui portent toujours le Kilt par tradition et qu’ils y tiennent. Une belle intrigue, bien montée et qui m’a captivée. Une jeune femme, orpheline en très bas âge, qui ne sais rien sur ses origines et que la vie ne lui a rien épargnée, part en Écosse pour recevoir un héritage d’un grand-père dont elle n’a jamais connue, fini par trouver bien des réponses à ses nombreuses questions et trouve enfin le vrai amour. Très bon, j’ai adoré. Arrogant Highlander 19/20

Arrogant Highlander est une très bonne lecture avec des personnages attachants et tellement riches, par leurs histoires et passés respectifs.
J’avoue que Fyfe est en passe de rejoindre haut la main, ou plutôt haut le kilt, mon Top de BookBoyFriends.
J’ai adoré l’omniprésence de l’Ecosse, que ce soit par les descriptifs si détaillés de l’auteure, que par les attitudes des protagonistes qui ont l’Ecosse dans le sang et dans le mental, et qui ont pris vie grâce aux mots de Mina.
Moi, qui depuis plusieurs années, souhaite découvrir l’Ecosse, le livre et surtout cet Arrogant Highlander, m’ont encore plus enthousiasmé de vouloir y aller, un jour.
Et peut-être, que moi aussi j’y rencontrerai mon Highlander en kilt, un ersatz de Jamie Fraser, de Fyfe et de tous ces personnages masculins qui vivent et qui respirent l’Ecosse, et que j’ai adoré lire.

Comme vous l’avez compris, je ne peux que vous inviter à poser vos valises à Portree, Ile de Skye, à boire quelques verres de whisky, avec modération évidemment, pas comme Adèle, à profiter de la sérénité des lieux et à vous chamailler avec mais surtout à aimer Fyfe Gunn.
Coup de cœur pour le chardon ardent en kilt et le petit iris pin-up de Mina Zadig, et pour cette belle histoire Ecossaise.

http://thereadinglistofninie.com/arro... Arrogant Highlander

« Après tout, aimer, c’est ça, non ? C’est laisser l’autre faire ses expériences, c’est le laisser se casser la gueule, l’aider à se relever et à remonter la pente, discuter, écouter, comprendre. C’est aussi faire des concessions, accorder de l’espace et des libertés. Mais surtout, aimer, c’est faire confiance et croire en l’autre. Alors voilà, je lui accorde tout ça. »

La vie d’Adèle bascule le jour où elle apprend que son grand-père, qu’elle n’a jamais connu, lui a laissé un héritage conséquent après sa mort : un domaine situé en Écosse. Une fois sur place, la jeune femme va découvrir que les frais d’entretien du manoir sont exorbitants et que trois hommes aussi attirants que troublants y vivent. Elle n’a pas le choix, il faut vendre.. mais rien ne va se passer comme prévu.

En soi, c’était une romance sympathique, quoiqu’un peu simple au vu de son schéma narratif vu et revu. Pour autant, j’ai pris plaisir à suivre les différents personnages et à voir leur évolution au fil des chapitres. Entre l’héroïne abîmée par la vie qui apprend à (se) faire confiance et le highlander qui découvre des sentiments profonds - pour ne citer qu’eux -, on ne peut qu’être touché. Quant à la plume de l’autrice, elle est fluide, ce qui rend le tout cruellement addictif. C’est simple, je n’ai pas vu les pages défiler.

Je ne savais pas à quoi m’attendre quand j’ai commencé ce livre, qui est au passage le premier de cette maison d’édition que je découvre. Et au final, j’ai été agréablement surprise. Amateurs de romances, je vous le recommande chaudement ! Arrogant Highlander Un avis plus que mitigé sur cette lecture, pour une romance qui ne séduira que les moins difficiles d'entre nous.

Je m'explique, car il n'y a pas que du mauvais. L'alchimie du duo de personnages principaux par exemple est parfaite. Leur relation évolue, sans compromettre les caractères de chacun, et rien que pour ça, bravo. L'affirmation de l'héroïne, Adèle, au fil de l'histoire est à saluer aussi.

Ensuite, la narration qui alterne les deux points de vue était pile ce qu'il fallait au roman, car ils se complètent à merveille. C'est addictif, et ça se lit sans réfléchir.

Enfin, le cadre écossais était idéal, et fait pour 90% de l'attrait du roman, ne nous le cachons pas. Cela dit, il vendrait quasiment n'importe quoi pour moi.

Maintenant, venons-en à ce qui blesse.
* La vulgarité. J'ai vraiment eu un gros problème avec le style. La manière de parler des personnages était souvent vulgaire, souvent trop jeune aussi par rapport à l'âge des personnages plus près de 30 que de 18-20 ans. Et je n'ai rien contre les scènes de sexe dans les romances ou même contre le fait que les personnages en parlent. Mais ça devient un problème quand c'est fait brutalement, sans nuance, à tout bout de champ.
* Le sexe. Oui, on lit ce genre de romans aussi pour ce type de scènes. Mais quelque part, pendant tout le roman, j'ai eu l'impression que le sexe était la seule manière pour les personnages d'échanger, de discuter, de dépasser leurs problèmes. Une grande preuve de maturité donc.
* Le sous-traitement de la relation perverse de l'héroïne avec son ex. Oui, il était visiblement pervers narcissique, et elle était sous son emprise. Mais hormis la scène dans la salle de bain et son changement de style vestimentaire et capillaire, est-ce véritablement traité ? Adèle dépasse-t-elle uniquement cette situation grâce à l'amour de Fyfe ?

Bref, je pourrais sans doute écrire des tartines sur ma lecture, mais le principal est dit. Pas sûre de me laisser tenter par un autre roman de l'autrice... Arrogant Highlander Adèle rêve de l'Ecosse depuis toujours. Aussi quand elle est convoqué chez un notaire pour l'ouverture du testament d'un grand père qu'elle n'a jamais connu. Elle y voit un signe, mais certainement pas ce qui l'attend, une arrivée sous la pluie torrentielle, un plongeon dans un pub rempli de Highlanders mort de rire.
Quand le lendemain elle découvre que son grand père lui lègue son domaine elle n'en revient pas. Mais le plus dur reste à faire… Vendre, le garder, ce qui équivaut soit à mettre ses locataires dehors dont Fyfe, ce sexy Ecossais avec qui elle partager un baiser torride le soir de son arrivé, où rester en Ecosse et changer de vie. Sera-t-elle faire le bon choix.

Je retrouve avec plaisir la plume de Mina qui m'avait happé dans son précédent titre et une fois de plus le charme opère. Elle nous entraine dans les Highlands en plein cœur de l'hiver mais nous y prenons plaisir (plus qu'Adèle en tout cas). Ses personnages principaux sont aux antipodes l'un de l'autre, tandis qu'Adèle est une petite souris, qui ne demande qu'à s'affirmer, Fyfe lui est arrogant, sur de lui. Mais au fil des pages, Adèle va s'affirmer, après bien des désillusions, mais en est elle vraiment capable où son conditionnement ne lui permet pas de réellement comprendre que ses nouveaux amis sont là pour l'aider, peut être pas de la meilleure des manières mais eux aussi sont novices en la matière et les enjeux énormes.
Fyfe quand à lui est un coureur et ne s'en cache pas, cependant cette petite souris trempée lui a tapé dans l'œil et il n'arrive pas à se détacher de ce sentiment de protection envers cette petite française débarquée de nulle part.
Les sentiments sont légion et la plume de Mina nous embarque dans ce décor de rêve où les personnages aussi bien principaux que secondaires (Fark, Hamish, Seamus, Angus, Enea) méritent qu'on s'y attarde et nous nous attachons à eux sans pouvoir leur en vouloir pour leurs bévues, tout comme Adèle, nous sommes heureux de cette rencontre qui pourrait bien changé notre vision de la vie.
Et peut être peut on espérer retrouver un jour ces personnages qui nous ont donné un coup au cœur
A découvrir sans tarder. Arrogant Highlander Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre lorsque j’ai commencé ce livre sauf les retours des copines qui avaient aimé ce livre. Et elles ont totalement raison puisque j’ai lu d’une traite ce roman !!

On retrouve la jeune Adèle qui vient de perdre son grand-père inconnu. Elle ne sait absolument pas ce qui l’attend en Ecosse. Alors qu’elle doit faire face au deuil d’un inconnu, Adèle devra prendre des décisions qui bouleverseront son univers. Et ce n’est pas ce très sexy Highlander qui lui facilitera les choses !

J’ai trouvé ce roman très agréable et complètement addictif. Pure romance au cœur de l’Ecosse et de ses contrées, l’auteure nous invite à embarquer dans ce voyage plein de surprises. Parce que oui, on assiste une magnifique histoire d’amour entre Fyfe qui pour la première fois doit faire face à l’amour et à Adèle qui se confrontera à ses blessures et surtout à l’apprentissage de la confiance. Entre amour et amitié, on navigue dans ce récit très bien mené. La duologie apporte un vrai plus et nous permet de s’immerger dans les émotions des personnages. Certains m’ont fait rire, d’autres agacés mais j’ai été touchée par tous ( sauf un …).

En bref, une lecture très agréable avec une écriture fluide et incisive qui rend addict à cette romance!! J’ai passé un très bon moment de lecture ! Arrogant Highlander 3.5


J'ai été conquise par cette histoire le seul bémol pour moi, c'est le langage hyper adolescent des personnages masculins. Des hommes de 30 ans qui s'expriment comme des ados, je n'ai pas trop apprécié, sinon c'est une très belle histoire. Arrogant Highlander

Arrogant

Adèle a toujours rêvé de visiter l’Écosse, mais pas dans ces conditions ! Elle est convoquée par un notaire pour l’héritage d’un grand-père qu’elle n’a jamais connu, sa voiture la lâche sous la pluie, et c’est trempée qu’elle se vautre en plein milieu d’un pub devant une dizaine de Highlanders hilares…
Le pire dans tout ça ? L’un d’eux, Fyfe, aussi sexy qu’arrogant, lui offre un baiser brûlant et passionné en pleine nuit, au détour d’un couloir. Il réveille en elle un désir aussi puissant que nouveau, et la jeune femme doit lutter pour ne pas y céder.
Le lendemain, Adèle reçoit en héritage le domaine de son grand-père, où vivent Fyfe et ses amis. Si elle vend, ils perdent tout. Si elle le garde, elle doit changer de vie !
Le choix demande réflexion, mais impossible de se concentrer quand Fyfe la trouble, la taquine, l’exaspère, lui donne envie de plus, toujours plus…
Est-elle prête à succomber au charme du Highlander ? Arrogant Highlander